STRATÉGIE

Stratégie ULPGC

Orientation internationale

Au fil des ans, l’ULPGC a développé des alliances stratégiques avec d’autres universités, espagnoles et étrangères, fruits d’une activité de gestion destinée à la promotion d’initiatives liées à la mobilité de tous les secteurs de la communauté universitaire. Conformément au Plan stratégique institutionnel 2015-2018, l’ULPGC a intériorisé le besoin permanent d’internationaliser toute son activité, en faisant de l’internationalisation l’un de ses points forts.

Dans un contexte global où la garantie de formation internationale est tout particulièrement importante, le développement de projets académiques et de recherche du plus grand intérêt avec des organisations et des entreprises du monde entier est devenu une obligation pour devenir une université internationalisée. En outre, notre position géostratégique comme pont entre l’Europe et l’Afrique Occidentale, la Macaronésie et l’Amérique du Sud, ainsi que notre positionnement comme partenaire en Asie Centrale au travers de projets et de convocations européennes font que l’internationalisation définisse notre identité comme université. D’où le besoin de continuer à intensifier l’internationalisation de l’ULPGC au travers du réseau global de partenaires, afin que tous les membres de la communauté universitaire améliorent leurs compétences vis-à-vis de l’internationalisation et pour que la société perçoive l’ULPGC comme une université véritablement internationalisée.

Consolider le positionnement de l’ULPGC en Afrique avec des projets de mobilité, de coopération et de volontariat est un axe prioritaire au sein de la politique de l’internationalisation de l’ULPGC. Nous misons sur une synergie entre notre stratégie d’internationalisation et les demandes de projets que nous réalisons (KA107, KA2, etc.) ou les actions de coopération au développement. D’ailleurs, la coopération universitaire au développement joue un rôle fondamental dans la stratégie et elle est travaillée dans différents domaines :

  • Les projets de recherche appliquée à la coopération.
  • Les projets de renforcement institutionnel.
  • Les programmes de mobilité avec des pays tiers (hors de l’UE).
  • Avec des fonds propres, soutenir les mémoires de fin d’études sur des sujets de coopération au développement, ainsi que les actions de volontariat international par le biais de différents programmes ouverts à tous les étudiants ou aux nouveaux diplômés de l’ULPGC qui souhaitent réaliser des séjours de 1 à 6 mois dans les différents pays, pour se familiariser à leur mode de vie, leur culture et leur réalité, et essayer d’échanger des connaissances et des expériences.

L’objectif de tous étant de collaborer en faveur du développement de pays tiers, dans le domaine de l’éducation supérieure, au travers de projets financés par différentes sources, aussi bien internes qu’externes.

Pour regrouper toutes ces initiatives, l’ULPGC a créé le Réseau d’Universités d’Afrique Nord-occidentale et de la Macaronésie (UNWAM), afin d’intensifier l’internationalisation du territoire où se trouvent ces universités, et comme instrument pour revendiquer notre rôle principal dans l’histoire, l’évolution, le développement académique et économique, et en définitive dans le présent et le futur de l’Afrique et de l’Europe.

L’Afrique Nord-occidentale et la Macaronésie forment un territoire qui relie naturellement et sert de pont entre les continents africain et européen. Or, nous souhaitons transmettre aux organisations du monde entier que les institutions au sein desquelles travaillent ces universités sont une référence académique active, dynamique et compétitive dans les disciplines les plus diverses, et tout particulièrement dans celles qui touchent plus directement la vie des habitants de cette partie de la planète. Ces relations apporteront un enrichissement mutuel, dérivé de l’activité des enseignants et des chercheurs que réalisent les institutions que nous représentons.

En outre, ces projets ont renforcé la création de lignes stratégiques d’action, sous la responsabilité sociale universitaire, qui au travers de son rôle en matière de coopération internationale pour le développement et de son compromis social, doit réaliser des missions institutionnelles telles que la formation, la recherche et la projection sociale, en accord avec le contenu de l’agenda 2030 pour le développement durable.

En savoir plus
  1. Miser sur l’internationalisation de l’étude, l’enseignement, la recherche et la gestion de l’ULPGC.
  2. Internationaliser l’ULPGC au travers de la mobilité.
  3. Internationaliser l’ULPGC au travers de la coopération.
  1. Miser sur la multiculturalité et la communication interculturelle dans les relations internationales, en sensibilisant les étudiants PDI et PAS à d’autres cultures et en encourageant la tolérance vis-à-vis des différences.
  2. Élargir l’offre des cours de langues, ainsi que des programmes de formation et certificats linguistiques pour la communauté universitaire.
  3. Favoriser une stratégie de promotion internationale, avec la participation de toute la communauté universitaire.
  4. Consolider, diversifier et élargir les conventions avec les universités de prestige, dans et hors de l’Union européenne, en fonction des exigences et des besoins de chaque établissement, en vue d’augmenter le nombre d’étudiants qui passent un semestre ou une année à l’étranger, en favorisant ainsi l’internationalisation des programmes d’études.
  5. Augmenter la participation de l’ULPGC aux actions qui visent l’implantation du programme ERASMUS+ dans toutes ses possibilités, dans le cadre de l’Horizon 2020, en favorisant la mobilité des étudiants PDI et PAS.
  6. Consolider les accords avec les universités étrangères pour l’obtention de doubles diplômes d’enseignement supérieur et mastère, pour lesquels la mobilité joue un rôle fondamental.
  7.  Encourager le volontariat universitaire et de coopération au développement, ainsi que la participation aux convocations pour la coopération internationale au développement, en mettant en avant les valeurs de solidarité, justice sociale et sensibilisation en faveur de causes comme la pauvreté ou les inégalités.
  8.  Encourager les actions de volontariat universitaire comme élément fondamental de l’engagement social de l’ULPGC avec son milieu proche et avec le monde global.
  9. Favoriser la réalisation TFG, TFM ou de stages à l’étranger, directement liés aux programmes stratégiques de coopération proposés par l’ULPGC.
  1. Organiser des journées et d’activités de formation sur la multiculturalité et l’interculturalité et favoriser l’interaction entre les agents locaux et internationaux (étudiants PAS et PDI) en proposant des programmes Tandem et des activités qui favorisent l’interaction.
  2. Créer des formations spécifiques pour les groupes d’étudiants étrangers : studyabroad, cours d’été internationaux (International Summer School) et d’hiver (International Winter School) et augmenter l’offre de cours d’espagnol destinés aux étudiants étrangers.
  3. Renforcer les activités du cours de langues, de l’Institut Confucius et de l’institut King Sejong.
  4. Renforcer l’accréditation de la compétence linguistique de tous les participants au plan d’internationalisation de l’ULPGC.
  5. Participer activement aux comités et organismes internationaux importants (forums de l’EEES, EU, EUA, Grupo Compostela, etc.), ainsi qu’aux foires et salons de l’éducation et de captation des étudiants étrangers.
  6. Diffuser assidument sur le site Web de l’ULPGC et dans les médias des différentes autonomies espagnoles, des activités développées dans le cadre de l’internationalisation.
  7. Consolider des structures de soutien en matière d’accueil personnalisé des étudiants qui participent à un programme d’échange, aussi bien outgoing qu’incoming (campagnes d’information, bienvenue, accueil et cohabitation, questions relatives à l’inscription ; recherche de logement ; couverture d’autres besoins, etc.).
  8. Organiser des réunions périodiques avec les centres, départements et services de l’ULPGC, afin de superviser les initiatives de mobilité et répondre aux besoins des différents agents.